'La première nuit' de Marc Levy

'La première nuit' de Marc LevyTitre : La Première Nuit.
Auteur : Marc Levy.
Éditeur : Robert Laffont.
Date de parution : 2009.
Genre : Aventure. 
Résumé :
L'amour est l'ultime aventure, mais l'aventure n'est pas sans dangers...
« Il est une légende qui raconte que l'enfant dans le ventre de sa mère connaît tout du mystère de la Création, de l'origine du monde jusqu'à la fin des temps. À sa naissance, un messager passe au-dessus de son berceau et pose un doigt sur ses lèvres pour que jamais il ne dévoile le secret qui lui fut confié, le secret de la vie. Ce doigt posé qui efface à jamais la mémoire de l'enfant laisse une marque. Cette marque, nous l'avons tous au-dessus de la lèvre supérieure, sauf moi.
Le jour où je suis né, le messager a oublié de me rendre visite, et je me souviens de tout... »
'La première nuit' de Marc Levy
Le premier volet ne m'a pas plus, mais l'histoire se finissait sur un suspense. On ne savait pas trop comment aller se dérouler la suite pour les personnages. J'ai donc décidé de lire le deuxième volume.

L'histoire est la continuité du premier tome, même si l'on a quelques changements dans l'histoire générale. Adrian et Keira vont continuer de leur enquête. Et je ne comprends toujours rien scientifiquement parlant. Mais cela ne gène pas, c'est juste super agaçant, car il parle dans un langage qui m'énerve. En dehors de cela, les personnages vivent aussi autres choses. ils sont pourchassés à cause de leur recherche et ont des problèmes autres à cause des pays où ils vont... Finalement, le corps fossilisé vient d'une autre planète, sans doute, était-ce une mission envoyée sur terre en son époque glaciaire dont un des membre est mort  et a été enterré sur place avec du sang pour l'identifier et la sphère pour balise. Cette déduction d'Adrian les sauve : celui qui les détenait - Sir Ashton - les libère car leurs recherches étaient déjà trop avancées. Il s'explique alors avec eux prétextant que cette révélation mettrait l'humanité en danger : les hommes, désespérés par la preuve de l'inexistence de dieux, mourraient. En Grèce, suite à cette révélation, Keira et Adrian décident d'abandonner les recherches. Walter a abandonné son travail à Londres et vit avec Elena, la tante d'Adrian ; il l'aide dans la gestion de son commerce. Adrian et Keira ont une fille à qui ils ont donné un des fragments et ont retrouvé Harry.

Les personnages n'évoluent pas vraiment, car cela n'est pas le but de l'histoire. C'est cela qui manque dans ce roman. j'aime bien pouvoir m'identifier aux personnages. Or là, cela n'est pas possible... Je trouve cela dommage. Nous sommes en présence de deux personnages principaux. Keira est un archéologue vivant à Paris. Elle ne veut qu'une chose trouver l'homme de sa vie. Autour de son cou, Keira porte un collier dont le pendentif est une « pierre » noire qui se révélera bizarroïde. C'est Harry qui la lui a offerte. Il l'a trouvée sur une île. D'un autre côté, Adrian est un astrophysicien à Londres. Il rêve depuis tout petit de découvrir où commence l'aube: un beau rêve difficile à réaliser.

L'auteur nous transporte dans son monde. Malgré cela, comme je le disais plutôt, j'ai eu dû mal à rentrer dan l'histoire. Je ne suis pas habituer à ce type d'écriture. Elle est très détaillés avec vraiment la recherche du détail. Cela ne laisse pas beaucoup de place à l'imagination du lecteur. 

En général, cela a été vraiment une histoire différente de celle que je lis habituellement, mais j'ai apprécié me détendre en compagnie de Monsieur Levy, mais parfois, cela m'a agacés d'avoir les descriptions vraiment trop présente. 
'La première nuit' de Marc Levy

'La première nuit' de Marc Levy     'La première nuit' de Marc Levy

Aucun commentaire:

Publier un commentaire