'Minute, papillon !' d'Aurélie Valognes

Couverture Minute, papillon !Titre Minute, papillon !
Auteur : Aurélie Valognes.
Éditeur : Le Livre de Poche.
Date de parution 2018.
Genre : Contemporaine.
Résumé 
A la mort de son père, Rose, 36 ans, se retrouve au chômage et voit son fils, qu'elle élève seule, quitter la maison. Elle accepte pour survivre de devenir la dame de compagnie de Colette, une riche excentrique et agoraphobe.










Pour finir dans les romans de l'auteure qui fessait parti de ma PAL, j'ai lu celui-ci. Et franchement, j'ai noté les deux derniers dans ma Wish-List tellement j'ai apprécié toutes mes lectures... 

L'histoire est celle d'une mère célibataire, prénommée Rose, qui va perdre son emploi et au même moment, son fils va quitter le foyer pour s'installer avec sa nouvelle copine. Elle va donc se retrouver seule face à elle-même. Cependant, on va lieu offrir du boulot auprès d'une veille date riche et un peu toquée du nom de Colette et d'une chienne, ainsi que de sa fille insupportable, Véronique. Et cette rencontre va finalement bouleverser sa vie...

Dès les premières pages, j'ai été plongée dans l'histoire de Rose. Au départ, j'avais du mal à m'attacher à elle, car je ne la comprenais pas vraiment. Mais au fil des pages, je me suis petit à petit attachée à elle et j'ai pu profiter au mieux de l'histoire. Une nouvelle fois, cette lecture m'a vraiment fait réfléchir et j'en tire la leçon qu'il faut toujours voir la lumière au bout du tunnel, que rien est acquis et que rien n'est défini à l'avance. Bref, je trouve que ces petits romans sont des lectures parfaites en ce moment de confinement pour nous sortir de notre quotidien et voir que l'on n'a pas une existence forcément déprimante comme certains peuvent le penser. 

La fin est sympathique, je ne m'attendais pas à cela. Elle est différente des tomes précédents en positif, car cela change d'un schéma tout tracé. Et je trouve que Rose le mérite.

D'ailleurs, concernant Rose, c'est, comme je te disais, un personnage que j'ai eu du mal à comprendre au départ. Je la trouvais beaucoup trop protectrice envers son fils. Je dois dire que j'ai une Maman un peu comme cela et j'ai déjà du mal à comprendre... Mais au fil des pages, elle commence à comprendre et à apprendre de ces erreurs au fil de ses rencontres. Du coup, j'ai apprécié la suivre dans son aventure. 

Ensuite, le fils de Rose est un personnage que j'ai aussi du mal à comprendre. Il n'essaye pas de raisonner sa mère, il veut juste qu'elle lui dise ce qu'il veut et ne va pas chercher à voir comment elle va ou pas... Je l'ai trouvé légèrement ingrats... 

Après, il y a d'autres personnages, comme Colette ou Véronique, la mère et la fille. C'est leur relation qui va surtout faire grandir Rose, qui va la faire évoluer Rose dans sa réflexion. Puis, j'ai bien aimé Colette, qui est le cloché de la dame riche qui s'en fou un peu de tout. Elle m'a beaucoup fait rire par moment.

Enfin, concernant la plume de l'auteure, je la trouve toujours aussi agréable. Elle nous permet vraiment de nous évader et de nous faire voir la vie avec un peu plus de couleurs.

En général, une lecture que je recommande vivement et qui nous donne envie d'avancer, car il y a toujours l'espoir d'une vie meilleure.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire