'Bella Muerte' de Anna-Victoria Val

Titre Bella Muerte.
Auteur : Anna-Victoria Val.
Éditeur : Autoédité.
Date de parution 31 octobre 2018.
Genre : Romance, Fantastique.
Résumé 
Elle a un an pour aimer. Elle a un an pour tuer. Sofia est froidement assassinée lors de la Fête des Morts alors qu’elle est en visite dans son Mexique natal. Tandis que la vie s’échappe de son corps, elle est confrontée à la Mort qui la métamorphose en une créature inconnue : une Bella Muerte. À partir de cet instant, Sofia a un an pour rencontrer l’amour véritable et le sacrifier en offrande au dieu des morts pour rester en vie. Mais elle n’a pas l’âme d’une meurtrière et se jure de ne pas tomber dans le piège de l’amour jusqu’à sa rencontre avec Milo. Un jeune homme mystérieux, adepte des sciences occultes et prêt à tout pour la conquérir. Sofia deviendra-t-elle une tueuse ou renoncera-t-elle à sa propre vie ?
Un roman qui m'a été offert par ma meilleur amie et partenaire pour mon anniversaire en décembre dernier. Il a traîné longtemps dans ma PAL. Et franchement, je comprends pourquoi, j'ai eu un peu de mal avec cette lecture et je l'ai surement senti... 

L'histoire est celle de Sofia, qui va être froidement assassinée lors de la Fête des Morts au Mexique. Alors qu'elle a l'impression que la vie échappe à son corps, elle va faire la rencontre de la Mort, qui va la métamorphoser en Bella Muerte. Elle a maintenant un an pour rencontre l'amour véritable et le sacrifier en offrante à Dieu pour retrouver sa vie. Cependant, Sofia n'a pas une âme de meurtrier et voudrait échapper à ce destin. Mais, quand elle rencontre Milo, tout son univers est bouleversé...

Dès les premières pages, j'ai vu que je n'arrivais pas en entrer dans l'histoire. On est dans la tête de Sofia, mais comme elle est agaçante, je n'ai pas réussi à me mettre dans sa peau. Du coup, j'ai vécu l'histoire comme un spectatrice et je n'aime pas trop cela malheureusement... De plus, je trouve que certains événements ne sont pas vraiment décrits, tout va trop vite à mon goût. Pourtant, je trouve que l'histoire et l'univers créés par l'auteure sont vraiment originaux. Mais cela ne l'a pas fait avec moi... 

La fin est trop rapide, comme une grosse partie de l'histoire. Du coup, je suis ressortie vraiment mitigée de cette histoire...

Sofia est une jeune femme qui a vu la mort de très prêt. Il lui reste un an avant de mourir, sauf si elle sacrifie un amour réel. Face à la mort, Sofia réagit de manière étonnante : elle ne veut assassiner personne, mais elle veut continuer à vivre. Et elle nous répète ce dilemme sans arrêt... Je dois dire que cela m'a particulièrement énervée finalement. Cela fait que je n'ai pas réussi à m'attacher à elle et encore moins à m'identifier à elle... Du coup, cela m'a éloignée encore un peu du récit... 

Milo est un jeune homme dont on ne connait pas grand chose finalement. On sait qu'il est amoureux de Sofia comme elle est amoureuse de lui. Mais en dehors de cela, je ne le connais pas vraiment. Oui, on a vu comment il vivait, on a vu sa famille... En revanche, on ne sait pas ce qu'il veut vraiment dans la vie, on ne connait pas ses sentiments. Je trouve que cela manque au récit. Mila reste une pièce fondamentale dans ce roman, dans cette histoire, donc on aurait pu en avoir plus... 

Le style d'écriture est très poétique, recherché. Je dois dire que même  si je suis passée complétement à côté de cette histoire, j'ai adoré la plume de l'auteure et j'espère qu'elle arrivera à trouver un électorat qui appréciera plus ces histoires.

En général, une lecture mitigée, voire décevante, qui ne rentre pas forcément dans le genre de roman que j'aime découvrir. 
MelieGrey.

4 commentaires:

  1. Dommage que cela ne t'ai pas plu :/
    J'ai rajouté ton lien :)

    RépondreSupprimer
  2. Cette lecture m'intriguait, mais vu ton avis mitigé je ne suis plus si sûr que ça de vouloir le lire :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y en a qui ont beaucoup aimé, alors je pense qu'il faut laisser sa chance à ce roman :)

      Supprimer