'La Sélection' de Kiera Cass

Titre : La Sélection.
Auteur : Kiera Cass (Traducteur: Madeleine Nasalik).
Éditeur : Robert Laffont.
Date de parution : 2012.
Genre Dystopie. 
Résumé 
35 candidates. 1 couronne. La compétition de leur vie. 
Quand la dystopie rencontre le conte de fées ! 
Dans un futur proche, les États-Unis et leur dette colossale ont été rachetés par la Chine. Des ruines est née Illeá, une petite monarchie repliée sur elle-même et régie par un système de castes. Face à la misère, des rebelles menacent la famille royale. Un jeu de télé-réalité pourrait bien changer la donne...
Pour trente-cinq jeunes filles du royaume d'Illeá, la « Sélection » s'annonce comme l'opportunité de leur vie. L'unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre une vie de paillettes. L'unique occasion d'habiter dans un palais et de conquérir le cœur du jeune Prince Maxon, l'héritier du trône. Mais pour America Singer, qui a été inscrite d'office à ce jeu par sa mère, être sélectionnée relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure ; quitter sa famille et entrer dans une compétition sans merci pour une couronne qu'elle ne désire pas ; et vivre dans un palais, cible de constantes attaques de rebelles...
Puis America rencontre enfin le Prince. En chair et en os. Et tous les plans qu'elle avait échafaudés s'en trouvent bouleversés : l'existence dont elle rêvait avec Aspen supportera-t-elle la comparaison face à cet avenir qu'elle n'aurait jamais osé imaginer ?
'La Sélection' de Kiera Cass
Après avoir lu de nombreuses chroniques sur la Saga 'La Sélection', notamment chez mes partenaires, je me suis décidée à la lire, malgré que tout cela fasse un peu trop fifille. 

L'histoire se déroule trois cents ans après notre ère. Les Etats-Unis ont laissé place à Illea, un régime monarchique avec des lois et des principes similaires à ceux du Moyen-Age en France. America est une jeune fille avec un vie toute tracé au près de sa famille et de son premier amour, Aspen. Mais, un jour, elle va être pousser à participer à la Sélection. C'est une sorte de compétition pour obtenir l'amour du prince héritier, Maxon. Il choisira sa futur femme parmi les trente cinq candidats sélectionnés. Cela parait, par principe, un peu bizarre... L'amour ne se trouve pas ainsi, mais c'est une monarchie et il n'y a pas que l'amour qui est en jeux. En effet, les candidats vont obtenir des finances et vont monter dans la société. Cela le permet aussi l'accès au pouvoir. Certaines d'entre elles vont tout faire pour obtenir cela. Mais Maxon se lit rapidement d'amitié avec la seule qui semble sortir du lot, America. Mais cette dernière a déjà un amour. D'un autre côté, l'on voit que la monarchie es menacés par des insurrections qui touchent le palais. 

America est une jeune fille, qui a déjà tout de tracer dans sa vie avec as famille, son métier et l'amour de sa vie,va voir sa vie totalement changer. Malgré la Sélection, elle souhaite rester elle même : franche, discrète et toujours prête à aider les autres. Sa différence avec les autres candidats va lui permettre de ce rapprocher rapidement du Prince et de se lier d'amitié avec lui dans un premier temps. Mais elle va rapidement se rencontre contre, qu'ils sont biens lus que cela. A la fin du premier tome, elle est perdu entre son attirance pour le prince Maxon et son premier amour Aspen. Maxon est le prince héritier de la couronne. Il est très discret et mystérieux. Il semble d'un côté puissance, déterminé et fort, sachant toujours ce qu'il veut faire. Mais d'un côté, quand il est avec America, il semble plutôt perdu au milieu de tout cela, ne sachant pas trop quoi faire. 

Au niveau de l'écriture et du style utilisé par l'auteur, je déplore un manque de description. On n'est pas assez dans leur univers, cela est vraiment trop peu développé. J'ai eu du mal à m'identifier aux personnages, ou même à mis attacher ou à m'attacher à l'histoire. Malgré que j'y sois arriver au bout d'un certain temps. L'auteur a choisis de laisser beaucoup de place à l'imagination du lecteur... Je trouve cela déstabilisant pour ma part. Malgré tout, le roman reste accessible au plus grand nombre, pas besoin d'être un grand lecteur pour comprendre l'histoire.

En général, je ressort de cette lecture avec un avis un peu mitigé. Mais je vais continuer la Saga pour voir ce qui se passe avec notre héroïne et la Sélection. 
'La Sélection' de Kiera Cass
'La Sélection' de Kiera Cass

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire