'Cinquante nuissances d'Earl Grey' de Fanny Merkin

'Cinquante nuissances d'Earl Grey' de Fanny Merkin
Titre : Cinquante nuisances d'Earl Grey.
Auteur : Fanny Merkin (Traducteur : Benjamin Kuntzer).
Éditeur : Milady Romantica. 
Date de parution : 2015.
Genre : Humour. 
Résumé 
Comme le hasard fait bien les choses, Anna, étudiante naïve aux mensurations idéales, a rencontré un homme incroyablement riche, divinement mystérieux, et délicieusement plus âgé qu'elle. Depuis, elle passe son temps à soupirer et à se mordre la lèvre inférieure. Surmonter les cinquante nuisances d'Earl Grey ne sera pas une mince affaire. Entre son admiration sans bornes pour le groupe Nickelback, son insupportable penchant pour le goût de la Bud Light et sa singulière addiction au BDSM (Bardes, Dragons, Sorcellerie et Magie), Anna n'est pas au bout de ses surprises... et vous non plus.
'Cinquante nuissances d'Earl Grey' de Fanny Merkin
Vu pour la première fois dans ma librairie favori (Fnac), j'ai voulu lire cette parodie de la célèbre Saga 'Cinquante nuances de Grey' de E.J. James.

L'histoire ressemble fortement à celle de 'Cinquante nuances de Grey', même si elle est poussée à l'extrême. C'est donc une étudiante en fin de parcours vivant en collocation, qui va rencontrer homme richissime à la tête d'une grande multinationale.  Elle va être attirer par lui et ce dernier n'a aucun autre but, c'est de la mettre dans son lit et bien plus. Mais il va se rendre compte qu'il est amoureux d'elle, quand cette dernier risque sa vie en portant son enfant. En effet, l'auteur a fais de nombreuses références à la Saga 'Twilight' de Stéphanie Meyer (sachant que 'Cinquante nuances de Grey' est à la base une fan-fiction de cette Saga, modifier lors de la publication).

L'histoire a pour but de réalisé une parodie. Ainsi, Ana est vraiment la cruche de service, qui ne connaît pas grand chose et Earl l'homme puissant qui fera tout pour la garder. L'histoire mêle fiction et réalité avec un humour décalé qui peut paraître parfois un peu lourd au fils des pages. . Il arrive que l'auteur aille loin dans la parodie, cela rend moins réel l'histoire. Malgré tout, le lecteur peut rire du début à la fin, notamment avec la "cravate à smiley' de Earl, qui m'a beaucoup fait rire.

Le style de l'auteur est assez simple, voir banal. Il n'y a rien d'extraordinaire, mais cela se lit donc facilement. Malgré tout, je déplore un nombre impressionnant de gros mots et de langage familier. Cela peut ne pas convenir à tout le monde. Malgré tout, je l'ai lu rapidement - Trois petites heures au bord de la piscine - et j'ai apprécié me détendre et rire en compagnie de deux personnages principaux Anna et Earl.

En général, une lecture pour un public averti, qui veut passer un bon moment . Mais cela n'est pas fait pour les lecteurs désirants s'évadaient dans une belle histoire.
'Cinquante nuissances d'Earl Grey' de Fanny Merkin

Aucun commentaire:

Publier un commentaire