'La première fois que j'ai été deux'
de Bertrand Jullien-Nogarède

Titre La première fois que j'ai été deux.
Auteur : Bertrand Jullien-Nogarède.
Éditeur : Flammarion.
Date de parution 2018.
Genre : Contemporaine.
Résumé 
Nous sommes au début des années 2000, Karen Traban est en Terminale et vit seule avec une mère dépressive. Elle est brillante, musicienne et adore danser mais l'amour n'est jamais au rendez-vous, les garçons de son âge lui semblent sans intérêt. Quand un jeune anglais, Tom, arrive au milieu de l'année scolaire dans sa classe, Karen le prend immédiatement en grippe... Elle ne sait pas encore que ce jeune homme si différent des autres va changer sa vie. "La première fois que j'ai été deux" est un grand roman d'amour où les sentiments sont intimement liés au cours d'une Histoire qui vit l'Europe s'embraser avant de se reconstruire. Entre la Pologne de ses grands parents, l'Allemagne d'un jeune soldat tombé en 1944 et l'Angleterre de Tom, Karen va découvrir qu'un premier amour peut influencer une vie entière "La première fois que j'ai été deux" est un roman profond et intimiste qui peint le passage de l’adolescence à l’âge adulte. On assiste au dévoilement du destin de deux familles emportées par l’Histoire. Archibald Ploom nous propose un récit voyageur et une fresque historique que la naissance d’un amour vient ponctuer comme un message d’espoir.
'Le Trône de fer, tome 03 : La Bataille des rois' de George R.R. Martin
Je tiens tout d'abord à remercie l'auteur pour l'envoi de son roman. Mais malheureusement, je n'ai pas trop adhéré à l'histoire et au rythme de cette dernière...

L'histoire est celle du quotidien de Karen, une jeune fille de terminale assez différente des autres. En effet, elle n'aime pas vraiment sortir, faire la fête ou encore tomber amoureuse comme toutes les personnes de son âge. Pourtant, lorsqu'un jeune anglais prénommé Tom va arriver dans sa classe, elle va se rapprocher assez naturellement de lui. Pourtant, si tout semble idéal, leur histoire ne va pas être un long fleuve tranquille... 

Je dois dire que j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire, car je n'ai pas réussi à m'attacher au personnage de Karen, mais je te l'expliquerai plus loin mon ressenti sur elle. A côté de cela, j'ai trouvé le rythme de l'histoire très lent. Certes, cela permet de prendre notre temps, de nous habituer aux situations et aux personnages, mais aussi de pouvoir apprécier les différentes références historiques ou musicales. Mais je ne m'attendais pas à avoir ce genre de roman en lisant le résumé. J'aurais voulu quelque chose de plus rythmé avec l'impression que l'histoire et les personnages avancent... Tu l'auras compris, j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire puis à avancer auprès des personnages dans cette dernière. 

La fin est un peu une surprise pour moi, je ne m'attendais pas vraiment à cela. En fait, j'ai finis ma lecture avec ce point positif d'une fin que j'ai apprécié. Et du coup, je n'ai pas une goût amer en refermant ce roman, malgré les points négatifs que j'ai soulevé précédemment. 

Karen est une jeune fille assez négative envers elle-même et assez fataliste avec la vie. Passionnée de lecture et d'écriture, elle rêve de devenir écrivain. Mais la vie n'a pas vraiment été tendre avec elle, ce qui fait qu'elle a mûri très rapidement. D'habitude tous ces cotés-là ne me gêne pas et j'apprécie la maturité du personnage. Mais là, je m'attendais à avoir un côté un peu jeunesse en elle, qui n'existe pas... Du coup, j'ai eu l'impression d'avoir en face de moi un personnage qui vivra toujours dans le négatif et qui ne voit pas toujours le positif d'une situation. Cela m'a dérangé, car on retrouve cela tout le long du roman pour moi et j'aurais voulu une certaine évolution, que j'ai fini par obtenir, mais dans l'épilogue seulement... Tu l'auras compris, j'ai eu beaucoup de mal avec ce personnage de Karen. 

Tom est un jeune anglais qui vient d'arriver dans la vie de Karen un peu par hasard. On voit bien que Karen et lui ont des sentiments l'un envers l'autre. Mais on dirait qu'ils vont les refuser un certain temps... En fait, j'aurais voulu au plus profond de moi qu'il soit vraiment le sauveur de Karen et il n'a pas vraiment rempli ce rôle à mes yeux... Ce n'est pas que je ne l'ai pas apprécié, c'est juste qu'il m'a un peu déçu au fil de l'histoire sans que je ne sache vraiment pourquoi...

A contrario de tout ce que j'ai pu dire avant, le style d'écriture est intéressant. En fait, il est très plaisant et cela nous détend vraiment pendant la lecture. J'ai vraiment apprécié ce côté-là et je pense que c'est cela qui m'a permise d'avancer et de finir ma lecture.

En général, une lecture mitigée avec un personnage de Karen auquel je ne me suis pas attachée et un rythme de lecture trop lent à mon goût. 
'Le Trône de fer, tome 03 : La Bataille des rois' de George R.R. Martin

6 commentaires:

  1. Il me tentais moyennement de base, mais ta chronique me donne encore moins envie de le lire, en plus j'ai déjà tellement de livre dans ma wishlist ^^'

    RépondreSupprimer
  2. Vu que c'est la deuxième chronique que je lis et qu'elle est encore mitigée je pense passer ma route 😅

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense pas qu'il te plaise en plus connaissant tes goûts :/

      Supprimer
  3. Mince pour le personnage de Karen ! :/
    Toutefois, je le garde en tête

    RépondreSupprimer