'La Sélection, tome 4 : L'Héritage' de Kiera Cass

'La Sélection, tome 4 : L'Héritage' de Kiera Cass
Titre : La Sélection, tome 4 : L'Héritage.
Auteur : Kiera Cass (Traducteur: Madeleine Nasalik).
Éditeur Robert Laffont.
Date de parution : Mai 2015.
Genre : Dystopie. 
Résumé 
Une nouvelle selection commence.
Vingt ans apres la Selection d'America Singer, et malgre l'abolition des castes, la famille royale d'Illea doit a nouveau faire face au mecontentement du peuple : l'heure est venue de lancer une nouvelle Selection. 
A dix-huit ans, la Princesse Eadlyn se sent prete a devenir reine. Elle l'est beaucoup moins a trouver un mari, au point que cette idee ne l'a meme jamais effleuree. Quand elle consent finalement a ce que ses parents lui organisent une Selection, Eadlyn voit son quotidien bouleverse par l'arrivee de ses 35 pretendants et la folie mediatique qui l'accompagne. Mais entre les raisons du coeur et la raison d'Etat, la Princesse va devoir faire des choix, et, au fil des semaines, se prendre a ce jeu dont depend l'avenir d'Illea... 
Le livre IV de la serie best-seller international.
'La Sélection, tome 4 : L'Héritage' de Kiera Cass
Après avoir lu les trois premiers tomes, j'ai pris la décision de lire le quatrième tome et de l'acheter pour avoir ces belles couvertures dans ma bibliothèque. Cette lecture de 'La Sélection, tome 4 : L'Héritage' est une lecture commune avec MelieGrey.skyrock.com.

Vingt ans après la Sélection qui a réuni América et Maxon, leur fille de dix huit ans, la Princesse Eadlyn héritière du trône, se lance, à contre cœur, dans une nouvelle Sélection. Mais cette dernière ne va pas se passer comme prévu. Eadlyn refuse catégoriquement de tomber amoureuse, elle préfère le pouvoir. Ses parents ont dû mal à lui faire comprendre l'importance de cette Sélection pour le peuple. De plus, ce dernier est en pleine rébellion, mais seul Maxon et America semblent s'en soucis. Nos deux héros des tomes précédents ont biens changé, mais ils ont gardé leur âme, leur principe de départ. 

Eadlyn est  la premier d'une petit fratrie, elle a un jumeau, dont elle est très proche. Elle a toujours été élevée au sein du palais entouré de sa famille et de ses amis, sans jamais avoir à se soucier du passé du royaume ou du présent du peuple. Elle se sent supérieur à tout. Elle est agaçante. On a l'impression qu'elle est déjà Reine, qu'elle sait tout sur tout. 

La fin du tome est trop rapide à mon gout, il y a des actions dans les tous derniers chapitres, alors que c'est plutôt calme avant. 


Au niveau de l'écriture et du style utilisé par l'auteur, je déplore encore une fois un manque de description. On n'est pas assez dans leur univers, cela est vraiment trop peu développé. Surtout que l'on ne sait pas vraiment ce qui s'est passé dans le palais depuis vingt ans, même si l'on découvre des détails tout le long de notre lecture. On a plus de mal à s'identifier aux personnages, ou même à mis attacher ou à m'attacher à l'histoire. L'auteur a choisis de laisser beaucoup de place à l'imagination du lecteur... Je trouve toujours cela déstabilisant pour ma part. Malgré tout, le roman reste accessible au plus grand nombre, pas besoin d'être un grand lecteur pour comprendre l'histoire.

En général, je crois que je n'ai vraiment pas apprécié le roman, même si j'aimerai bien savoir qui elle choisit à la fin de la Sélection.
'La Sélection, tome 4 : L'Héritage' de Kiera Cass

4 commentaires:

  1. Bouh
    Bon on est d'accord Eadlyn craint !
    Ta chronique est super bien écrite !!
    Z'en suis faaaaan !!! Ze l'ai lu et relu tellement ze l'aime
    Me too ze veux savoir qui elle choisi
    Et aussi comment ca va se termine pour America parce que bon
    Eadlyn est nulle...
    Zoubiiiis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou,
      Un peu oui...
      Merciiiiiiiiii
      Adorable !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
      Un peu
      Bisous

      Supprimer
  2. Coucou :D j'ai mis ton lien de chronique sur la mienne ;)
    Dommage que tu n'es pas plus que ça accroché à cette saga, mais je comprend ce que tu veux dire au niveau du manque de description, je te comprends :) Bisous

    RépondreSupprimer