'Une relation fraternelle' de Rose

"Une relation fraternelle" de Rose
Titre : Une relation fraternelle..
Auteur : Rose, 20 ans.
Début : Août 2013.
Statut : En cours.
Nombres de chapitre : 20 chapitres + Épilogue (WebMiss à jour).
"Une relation fraternelle" de Rose
Le 7 décembre 2012, je pris Tony dans mes bras. 
- merci Tony merci de m'avoir sauver merci pour tout...
Le 2 janvier 2012, j'étais dans mon lit, sur le cote en position chien de fusil et je senti deux jambes se rapprocher de moi. 
- bonjour Tim, dis la personne a côté de moi, tu vas bien? 
- je vais bien j'ai bien dormi et toi stef?
Stef fit passer une de ses jambes entre mes deux genoux et commença a m'embrasser, il me fit me mettre sur le dos et continua a m'embrasser tandis qu'il me caressait et je lui rendait bien son baiser. Il commença a entrer en moi et me fit sortir un petit cri de plaisir tandis que lui allez et venez en moi et sur moi. 
5 minutes passèrent jusqu'a l'épuisement de stef, il se remit sur le lit. 
- je dois me lever stef il faut que j'aille me doucher et que j'aille au travail, c'est l'heure. Tu peux rester dans le lit en attendant.
- tu ne veux pas que je vienne avec toi pour te tenir compagnie, me dit il en me faisant un clin d'œil.
- non stef sinon je vais être en retard. 
Je partit dans la salle de bain et en ressorti dix minutes plus tard, je m'habilla dans la chambre tandis que stef me reluquait. 
- tu sais que je t'aime toi mon Timmy! 
Je me rapprocha de stef et l'embrassa tendrement. 
- tu claques la porte quand tu repars, lui dis je.
Je parti au ncis. La semaine passa, j'allais chez stef ou stef venait chez moi, vendredi arriva et j'étais chez lui ce soir la. 
- Tim tu veux aller au restaurant ce soir? 
Sur le coup j'eu peur de voir la réaction des gens autour de nous au restaurant mais stef vint m'embrasser pour me rassurer.
- d'accord, lui dis je.
Nous partimes au restaurant pour 20 heures, c'était une agréable soirée mais stef a beaucoup bu, lorsque nous sortimes du restaurant stef était tellement saoul qu'il titubait je le retiens pour ne pas le voir tomber.
Nous arrivames enfin chez lui et je le mis dans son lit.
- reste la sil te plait mon amour.
- je reviens je vais me laver.
Je revins dix minutes plus tard et stef commença a s'énerver.
- tu foutais quoi? Tu te touchais ou quoi?, me cria stef.
- mais stef je te les dit je me changeais ne raconte pas de connerie. 
Il se leva et vint se coller a moi.
- stef non pas maintenant tu es bourré.
- LAISSE MOI FAIRE! Me cria t il.
Il me saisit, jessayait de me sortir de son emprise mais stef faisait 1m95, 90 kg et avait une grande force.
Il m'allongea sur le lit et commença a me carresser a m'embrasser puis il descendit et me mordît mes tétons. Je poussa un cri d'effroi, j'essayais de me debbatre tant bien que mal mais il était sur moi et je ne pouvais plus rien faire. Il prit mon sexe entre ses mains et commença a me sucer.
- LÂCHE MOI! ARRETTE! Criai je. 
Après m'avoir sucer il s'empressa de rentrer en moi il avait une telle force qu'il me fit très mal! Puis lorsqu'il ressorti il mi ma tête au dessus de son sexe. 
- suce moi, dépêche toi ! Hurla stef.
Je ne voulais pas alors il m'enfonca son sexe dans ma bouche. 5 minutes plus tard il m'en fit ressortir et me plaqua sur le lit. 
- tu ne raconteras jamais tout ça a personne, me dit il.
Je mendormi a côté de lui et le lendemain il était tout paisible et serein quand je me réveilla. Je sorti du lit et vit qu'il y avait une tâche de sang sur le drap. J'allais dans la salle de bain pour voir si c'était moi qui saignait et lorsque je me retourna dans le couloir je vis du sang qui perlait de moi. Je couru jusqu'à la salle de bain et je vis que je saignais de l'anus. J'étais en colère, il avait abuser de moi! Je pris ma douche et sorti de l'appartement pour aller au ncis.
"Une relation fraternelle" de Rose

L'univers de la fiction
• Lemon.
• Les chapitres sont au milieu du blog, faut chercher.
"Une relation fraternelle" de Rose
Généralité: Je respect et félicite cette WebMiss, qui a publié ce qu'elle a écris. Certains n'osent pas, mais elle, elle a osé. Ma critique est une aide pour amélioré et conseillé l'auteur comme les futurs lecteurs. Dans aucun cas, les critiques négatives ne doivent être mal prise. La critique évoluera en fonction du texte de l'auteur et de l'évolution de la fiction.

Tout d'abord, la fiction reprend par partie les personnages de la série 'NCIS: Enquêtes Spéciales', notamment avec les personnages de McGee (personnage principal), Ziva, Tony, Gibbs et Vance. Pas besoin de connaitre ou de regarder la série pour comprendre l'histoire et la suivre. 

Le scénario m'a surpris. Je ne m'attendait pas à cela. C'est vraiment original d'avoir mis en avant un homme, McGee, agressé sexuellement par un autre homme Stef. Je trouve que la façon de montrer sa vie au boulot et sa vie privée en parallèle, je trouve cela très bien. Je regrette juste que l'histoire ne va pas plus en profondeur, ne soit pas plus développer. Je trouve que l'histoire va trop vite, alors qu'elle pourrait donner beaucoup plus au lecteur. 

Les personnages, on en découvre pas beaucoup sur eux. Juste sur McGee, que l'on oit vraiment affaiblie. On voit aussi la relation entretenu avec ses collègues, qui veulent le protéger et lui rendre service. 

Au niveau de l'écriture, je trouve qu'il manque des descriptions par rapport au dialogue. Je trouve cela dommage. Peu-être que l'on arriverai mieux à saisir toutes les profondeurs de l'histoire.

Quelques points négatifs pouvant être gênant, il y a beaucoup de fautes d'orthographe et notamment, il manque des majuscules aux noms, prénoms et au début des phrases. De plus, il n'y a pas délimitation des paragraphes, cela fait de gros pavé à lire à chaque fois. C'est gênant.

Je pense que l'auteur qui a finit cette fiction pourrait retravailler les chapitres pour permettre une meilleur communication de sa fiction et de l'esprit de sa fiction. Mais l'idée de base est génial.

En général, je la conseille à des personnes averties, qui recherche des histoires originales. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire